Menu Fermer

136ième Fête du Travail : Personnel et Top Management en symbiose.

Trois (03) ans après la dernière édition célébrée, l’ambiance de ce Dimanche 1er Mai 2022 dans l’enceinte de la Direction Générale a été unique.  Le Directeur Général, les 4 Directeurs du siège, le Directeur de l’Abattoir de Yaoundé, les invités spéciaux et l’ensemble du personnel des unités de la ville de Yaoundé et du siège ont été les protagonistes de l’évènement.

 

Quelques heures avant la réception offerte par l’entreprise à ses ressources humaines , des activités sportives ont eu lieu au Collège Adventiste de Yaoundé .Leur gymnase a accueilli deux rencontres notamment un match de foot masculin opposant la Direction Générale à l’ Abattoir de Yaoundé ( score de 4-2 en faveur de la Direction Générale ) ; un match de handball féminin impliquant les mêmes parties prenantes ( score de 3-1 en faveur des Dames de l’ Abattoir ).La suite des festivités au siège a été validé par l’arrivée du Directeur Général, Denis KOULAGNA KOUTOU en début d’ après –midi. La phase des allocutions a commencé avec le mot du représentant du personnel, M. EYINGA EBOUTOU tout en faisant un bref résumé des mouvements qui ont eu lieu dans l’entreprise, a remercié la haute hiérarchie des progrès palpables observés depuis 3 ans, et a rajouté des propositions visant à améliorer le bien-être des travailleurs. Le Directeur Général, interpellé, a rappelé et rassuré son auditoire sur la vision de la SODEPA. La phase d’exposés techniques s’en ait suivie, animés respectivement par le Sous-Directeur du Budget, M. NKOU ABINA Pierre ; le Chef Cellule du Partenariat et de l’Encadrement, Dr NGAH OSOE BOULI ; le Directeur de la Prospective et du Développement, M. FUH Godwin ; le Directeur Administratif et Financier, M. WETJENG Magloire ; et enfin le Sous-Directeur des Ressources Humaines, M. DO’OH Gustave.

 Ces échanges portaient sur :

  • Le basculement comptable et ses avantages ;
  • L’impact de la signature des partenariats entre la SODEPA et les différentes structures ;
  • L’impact de la signature de la convention avec la BAD ;
  • Les incidences de la transformation de la SODEPA par le Décret de 2021 ;
  • La gestion des ressources humaines et son importance dans la productivité.

Quelques prestations scéniques des employés et de la SODEPA MASS CHOIR (chorale composée du personnel de la SODEPA) ont servi d’intermèdes musicaux entre les différentes étapes. Un buffet mettant en exergue les viandes de bœuf maturées et des viandes issues des moutons embouchés ont fait le bonheur des papilles gustatives du public interne et des populations environnantes. « Un stand de brochettes de bœuf et de méchoui de mouton a été prévu pour la circonstance » a annoncé le Directeur Général aux convives.

La fine pluie n’a pas empêché le standing ovation du top mangement face à ces élans de détente du personnel. Rendez-vous a été pris l’année prochaine.

Allocution du Directeur Général
Stand de brochettes de viande maturées
Discours du représentant des Délégués du Personnel

FESTIVAL GBANGA MOINAM : LA SODEPA, ACTEUR EFFECTIF

La région de l’Est spécialement son chef-lieu a été le théâtre du 5ieme Festival du Peuple Gbaya dénommé « GBANGA MOINAM » (Mouvement d’Intégration et d’Assistance Mutuelle) du 21 au 24 avril 2022.La SODEPA avec trois stands y a participé activement.

Le site du CENAJES de la ville de BERTOUA, a vibré aux couleurs des célébrations culturelles du peuple GBAYA. La dernière rencontre du genre datait de 2019, la pandémie de la COVID19 avait bloqué les éditions suivantes. Pendant un peu plus de trois jours non-stop, entre discours d’ouverture, de danses et sonorités locales, d’exhibitions de tout genre, la SODEPA a su marquer les esprits des visiteurs et du Comité d’Organisation.

Le déploiement de la SODEPA s’est matérialisé par un espace de 25 mètres carrés réservés pour :

  • Un stand de grillades de brochettes de viande maturée qui ne désemplissait pas
  • Un espace dégustation et rafraichissements ou bonne ambiance et hospitalité étaient de mise
  • Un espace administratif ou les hôtesses habillées aux couleurs SODEPA accueillaient les visiteurs en quête d’informations
  • Un espace Elevage décoré par des bottes de foins et semences de bracharia vendues en pack de 1 kg (2500fcfa) et un kit d’insémination artificielle

 

Les stands ont été visités tour à tour par des personnalités politiques notamment le Gouverneur de la région de l’EST, Grégoire MVONGO, le Secrétaire Général du Ministre des Arts et de la Culture, Joseph BLAISE KENNE (représentant du Ministre), et le Ministre DODO NDOCKET, Président d’Honneur du Festival. Ils ont exprimé leurs satisfecit totaux après avoir échangé avec le staff technique de la Direction Générale et celui du Ranch de NDOKAYO sur le projet PDCVEP et les implications de la SODEPA dans le cadre de la production animale.

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite du Ministre DODO NDOCKET, le SG du Ministère des Arts et de la Culture ,échangeant avec notre staff technique au stand SODEPA
échantillon de semence de bracharia
Bottes de foin exposées

PARTENARIAT SODEPA-FASA : PREMIERE EVALUATION DES PARTIES PRENANTES

Convention de partenariat SODEPA - FASA

La Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales a abrité en son Siège le 11 avril dernier un atelier de travail avec la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA). Une évaluation des activités menées conjointement depuis le 15 juillet 2021 date de signature de la collaboration entre les deux institutions était au cœur des échanges.

   A la suite de l’installation des invités venus de l’Université de Dschang et celle du top management de la SODEPA, une série de présentations s’en est suivie. La lecture de la Convention de partenariat signée depuis l’an dernier, la présentation du draft de décision du comité de suivi du partenariat et la signature solennelle de cette dernière après validation du draft ont meublé la première partie de la séance de travail. Dans une ambiance empreinte d’interactivités entre les membres des deux (02) parties, un bilan des activités accomplies, une présentation synthétique du Projet de Développement des Chaines de Valeur d’Elevage et de Pisciculture, un état d’encadrement des étudiants en stage au sein des unités de la SODEPA étaient au cœur de la seconde partie des discussions.

Enfin pour le dernier round, la FASA a émis des plaidoyers notamment sur l’apport de la SODEPA dans la relance des activités de la Ferme d’application, du plan de diffusion des semences, d’un plan de collecte et de caractérisation des ressources génétiques locales.

« Arrivés à la fin de ces échanges, nous pouvons programmer une autre séance de travail pour septembre ou octobre 2022 » s’est exprimé le Doyen de la FASA, M. BITOM, Vice- président du Comité de Suivi (CS) dans le cadre de son mot final. Le Directeur Général de la SODEPA, Denis KOULAGNA KOUTOU, a quant à lui formulé des points prioritaires avant la programmation d’une prochaine rencontre notamment « l’élaboration d’un arbre généalogique des animaux, la formation des formateurs, la conception d’un manuel de procédures d’embouche bovine et de champs fourragers et enfin la planification des stagiaires pour l’année prochaine. ».

 Des photos de famille suivies d’un cocktail ont ponctués cette journée mémorable.

PERSONNEL DE LA SODEPA : REDYNAMISATION DES EQUIPES

« Cette année, certains corps de métiers seront renforcés » avait annoncé M. KOULAGNA KOUTOU DENIS, Directeur Général de la SODEPA à plusieurs reprises lors d’échanges avec des membres de son personnel. Cette volonté managériale s’est manifestée par la note de service N°0869 /D/2022/SODEPA/DG portant nomination et affectation de certains membres du personnel à la Direction Générale et les unités opérationnelles du 05 avril 2022.

A la suite des passations de service, une cérémonie d’installation des nouveaux chefs de service s’est tenue le 08 avril 2022 en matinée au siège de la SODEPA à la nouvelle route Omnisports.

 

La liste du personnel concerné par les mouvements d’affectation et de nomination à consulter dans notre rubrique.   .   

Le DG entouré des nouveaux responsables
Allocution du DG
Les nouveaux Responsables de la Direction Générale.

JIF 2022 : ACCORD PARFAIT DES FEMMES DE LA SODEPA

La condition féminine au sein de la SODEPA est une préoccupation majeure du top management.

Le 08 Mars dernier journée Internationale des Droits des Femmes a été célébrée avec faste et réjouissance à la Direction Générale au Quartier Nouvelle Route Omnisports. Dans une totale symbiose, les femmes de la Direction Générale, celles de l’Abattoir Industriel et de l’Entrepôt Frigorifique de Yaoundé, et leurs invités ont remercié leur hiérarchie pour la confiance renouvelée en leurs compétences.

 

Entre le 02 et le 08 mars 2022, plusieurs activités ont été menées. La tenue d’une table ronde sur le thème de la JIF 2022 « Egalité Homme – Femme aujourd’hui pour un avenir meilleur » a suscité de nombreuses réactions dans l’assistance. Des appels à plus de solidarité au sein du staff féminin ont été retenus. Les jours suivants ont été réservés à l’exercice physique notamment un match de football opposant les femmes de l’Abattoir et celles de la Direction Générale. Sous une pluie déchainée, le score (2-1) a été à l’avantage des dames de l’Abattoir. La marche sportive et sa série d’étirements du samedi 05 Mars ont permis aux dames de se détendre. Un atelier de teinture a mis en exergue quelques talents en art de l’habillement

 

La journée gastronomique organisée à la veille du défilé à la Direction Générale, dont la présence du Directeur Général a rehaussé les moments de partage, a mis en exergue la diversité culturelle des dames de la SODEPA.Enfin, le défilé au boulevard du 20 MAI et la réception y relative ont marqué d’une pierre blanche l’harmonie existant entre la Direction Générale et ses différentes unités.

 

 

 

 

 

Photo de famille avec le DG et son épouse
photos des deux equipes féminines de football
photo avant défilé au Boulevard du 20 Mai

SODEPA AU SALON PROMOTE 2022 : OBJECTIF VISIBILITE

  Deux ans après la dernière participation, La Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales installée au Bloc C Agritech, représentée par son équipe Marketing et de Communication a profité du Salon dédié à l’Industrialisation de l’Afrique au Palais des Congrès.

       Du 19 au 27 février, la vie au Salon Promote a été ponctuée par des visites de professionnels du domaine agropastoral, des entrepreneurs, de potentiels partenaires et enfin de membres du personnel de la Direction Générale. Près de 20 000 occasions de vue des i-walkers SODEPA mis à contribution pour l’atteinte des objectifs. A un pic de temps d’attention de 8,17 secondes par écran, 57,84 % de femmes adultes contre 42,16 d’hommes adultes ont été touchés par ce dispositif marketing hors média. Selon l’entreprise ENVOL, en charge des i-walkers, les deux principaux jours qui ont occasionné des vues massives grâce à leurs caméras intégrées de la marque SODEPA dans le périmètre du Village PROMOTE ont été les 22 et 26 février derniers.

   Dans l’objectif d’accroitre sa notoriété, d’être plus visible et enfin de se rapprocher du grand public, la SODEPA a pendant les neuf jours du salon, informé près de 300 visiteurs dans le stand de l’entreprise et un peu plus de 3000 visiteurs dans le site PROMOTE via des i-walkers

(Dispositif mobile   de projection de vidéos arboré par une équipe et qui favorise les occasions de vue des marques et produits lors d’évènements)    

L’équipe SODEPA mobilisée était chargée d’accueillir les invités, de prospecter et enfin de répondre aux préoccupations des visiteurs. Le branding de la SODEPA a été remarquable à travers les tenues des équipes et la présence  des supports de communication (oriflammes, roll up, pagne de l’entreprise, écrans de télévision).

La SODEPA remercie tous ses partenaires et visiteurs qui ont permis le succès de cette expérience enrichissante et leur donne rendez-vous à l’ouverture prochaine du Salon Promote.

 

 

Chef Service marketing et les iwalkers
Quelques visiteurs au stand
visuel de communication

PDCVEP-SODEPA : UN REVE EN COURS DE REALISATION

         Le ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales, Dr Taïga, a présidé le 23 février 2022 dernier au Hilton une cérémonie de signature de plusieurs conventions en présence des ministres de l’Agriculture, du Travail, du Représentant de la Banque Africaine de Développement, des Représentants du BIT et de la FAO. Les institutions nationales majeures concernées par ces partenariats sont : la SODEPA, l’ANOR, L’IRAD, la CNPS, et le FEICOM.

           Le financement du Projet de Développement des chaines de Valeurs de l’Elevage et de la Pisciculture (PDCVEP) est estimé à hauteur de 65 milliards de Francs CFA par la Banque Africaine de Développement et l’Etat du Cameroun. Les filières privilégiées sont notamment la filière bovine, porcine et piscicole.

La présence du top management a pris part activement à ce projet qui se tiendra pendant 5 ans sur toute l’étendue du territoire camerounais, La mise en œuvre effective du PDCVEP concernant la SODEPA aura pour résultats :

 

  • Formation des éleveurs sur les techniques d’insémination artificielle et la conduite des troupeaux naisseurs bovins ;
  • Elaboration et multiplication des manuels d’élevage bovin illustrés ;
  • Production et conservation d’embryons bovins de race pure ;
  • Conception et production du manuel de procédures de l’embouche bovine ;
  • Mise en place des champs fourragers ;
  • Accompagnement des éleveurs pour la production de veaux F1 de race pure ;
  • Sélection de taureaux de race pure de la SODEPA pour la production de paillettes de semence.

Ce projet annonce de beaux jours pour toutes les personnes qui souhaitent entreprendre dans les différentes filières concernées.

 

 

 

 

 

 

 

DG paraphant les documents
Représentant de la BAD paraphant les documents
Poignée de main

EMBOUCHE BOVINE : D’UN COUP D’ESSAI UN COUP DE MAITRE

Depuis le 22 novembre 2021 dernier, à l’Ecole Pratique d’Agriculture de BINGUELA (EPAB), une formation dédiée aux emboucheurs et responsables des élevages bovins s’est tenue en collaboration avec la SODEPA. Une quarantaine d’animaux ont été sélectionnés pour mettre en place une phase d’embouche bovine intensive. La remise des parchemins de formation aux différents apprenants le 22 février dernier marque le clou de cette période d’apprentissage.

Les bovins ont été répartis en trois lots, le contenu de la formation comprenait :

  • Les généralités dur l’embouche bovine
  • Les choix des bovins d’embouche
  • Les bâtiments d’élevage en embouche bovine
  • L’équipement d’embouche bovine
  • L’Alimentation des bovins d’embouche
  • Suivi sanitaire des bovins d’embouche
  • Conduite de l’élevage
  • Gestion des sous-produits de l’exploitation
  • Mise sur le marché
  • Gestion économique et financier d’embouche

Parlant des conditions d’élevage :

  • L’essentiel de l’alimentation desdits bovins se résumait ainsi : fourrages naturels composé de tripsacum (sorte de canne fourragères) et d’aliments améliorés.
  • Le logement des animaux était éclairé seulement à la lumière du jour pour permettre aux bovins de mieux se reposer (l’éclairage par courant électrique influence le sommeil de l’animal)

L’un des objectifs majeurs de ce procédé d’embouche est le gain de poids des bovins car ceux-ci deviennent plus compétitifs sur le marché du bétail.

 

Cette initiative conjointe est une première tant pour la SODEPA que pour son nouveau partenaire de BINGUELA. Les deux structures souhaitent pérenniser ce type d’activité, accroitre le nombre d’animaux à emboucher, améliorer encore plus le processus d’embouche pour des résultats meilleurs.

 

 

Photo de famille DG SODEPA et apprenants
animaux en embouche
dérivés d'animaux embouchés

NOUVEAU POINT DE VENTE SODEPA AU SUD : « BOOSTER L’ECONOMIE LOCALE »

La ville d’Ebolowa a vibrée ce 21 décembre 2021. Le top management de la SODEPA, le personnel de la Direction Générale, de l’Abattoir de Yaoundé, de l’entrepôt frigorifique d’Ebolowa, les autorités administratives et religieuses de ladite ville ont accordés leurs violons pour l’ouverture solennelle de la première boucherie moderne pilote de la Région du Sud en particulier, et du Cameroun en général.

Le Gouverneur de la Région du Sud, M. Félix Nguéle Nguélé et sa suite ont été accueillis par le Directeur Général de la SODEPA.

Pour cette occasion solennelle, les commerciaux de la SODEPA étaient habillés aux couleurs de « Mon ami le boucher ». Cette nouvelle entité du réseau commercial de la SODEPA, va traduire la volonté du Chef de l’Etat, son Excellence Paul Biya, dans sa politique de lutte contre la vie chère, en mettant à la disposition des ménages des produits carnés de qualités, à des prix préférentiels.

Quelques allocutions ont ponctué la suite de l’évènement…

« La ville d’Ebolowa a accueilli favorablement l’idée du présent projet »

dixit la représentante du Maire de la ville, dans son mot de bienvenue. Le Directeur Général de la SODEPA quant a lui a rappelé la mission de mise à disposition des produits carnés de qualité aux ménages de la ville et le caractère pionnier de ce projet au Cameroun.

« 150 millions ont été alloués pour les deux projets, les aménagements futurs de la boucherie avec un système de grillade permanent »

a précisé M. KOULAGNA KOUTOU DENIS dans sa présentation technique dudit projet.

Le point culminant de la cérémonie a été la coupure du ruban par le Gouverneur de la Région du Sud. Ensuite une visite guidée a permis aux différents invités de marque de s’informer sur la qualité des installations techniques, la chambre froide et des viandes exposées pour la vente. Des professionnels des grillades ont été mis à contribution pour faire déguster des viandes maturées aux convives qui ont exprimé leur satisfecit total.

Enfin la vente dans la nouvelle boucherie a pu effectivement commencer sous le regard et la coordination du top management SODEPA.

Des interviews, un cocktail et des intermèdes musicaux ont été les derniers éléments de cette journée si spéciale.

Coupure du ruban par le Gouverneur de la Région du Sud
« Mon ami le boucher ». Nouvelle boucherie moderne de la SODEPA à Ebolowa
Le personnel de la boucherie moderne dans le strict respect des mesures barrières.
d4fa476c-7cb7-4901-9771-a5a2a08b9c33

ISSAHE-SODEPA, ENSEMBLE DANS LA FORMATION ET LES PROJETS DES PRATIQUES AGROPASTORALES ET DES METIERS DE LA VIANDE

Le 14 décembre dernier, dans l’arrondissement d’ESSE s’est déroulée la pose de la première pierre de la Ferme-Ecole à Odza-Mbamayock et la signature d’un accord-cadre entre l’Institut Supérieur des Sciences Agricoles, Halieutiques et Environnementales d’ESSE (ISSAHE) et la Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales (SODEPA).

Ce partenariat naît de la volonté des fils et filles de ladite localité à

 « relever le défi du chômage et l’exode rural ».

Le député, l’honorable Roger MELINGUI, digne fils de ce terroir a conduit, toutes les parties prenantes vers le palais de la Culture d’ESSE où a débuté cette importante cérémonie.

Dès son entame, le Maire, M. NDONGO Martin, a brièvement présenté la ville d’ESSE, de l’origine de sa création le 21 Août 1952 au nombre d’habitants qui y vit donc 3000 pour une superficie de 1400 km². Dans ses propos, ses convives ont découverts que les activités dominantes de la circonscription administrative sont l’agriculture et l’élevage. A son tour, le Secrétaire Général de l’ISSAHE, Dr MBESSE, a fait la présentation des différentes filières de cet institut créé tout récemment. l’Institut Supérieure des Sciences Agricoles, Halieutiques et Environnementales d’Esse (ISSAHE) sera une structure bilingue, avec de multiples filières d’apprentissage à savoir :

  • Agriculture/ élevage (production animale, végétale, aquaculture)
  • Etudes médico-sanitaires
  • Sciences et techniques Biomédicales
  • Eau et Environnement (traitement des eaux et assainissement).

C’est à travers la vision du Promoteur de l’ISSAHE, l’Honorable Roger MELINGUI que c’est traduit en acte ce partenariat qui vise principalement à faire La promotion des métiers de la viande.

Après un bref exposé dédié à la SODEPA et au cadre de cette nouvelle Convention par le Dr NGAH OSOE, en charge de ce partenariat, le Directeur Général de la SODEPA, M. KOULAGNA KOUTOU Denis a précisé concernant le partenaire de la production animale

 « Nous sommes prêts à vous accompagner pour créer des boucheries modernes aux mêmes normes que Douala et Yaoundé ».

La pose de la première pierre de la ferme- Ecole qui s’entendra sur une superficie de 150 hectares environs, a été le second temps fort de cette journée. De nombreuses opportunités en termes d’activités agro-pastorales et de retombées économiques pour cette zone sont à prévoir sur le long terme.

En fin d’après-midi Un cocktail offert par , l’honorable Roger MELINGUI dans sa résidence a mis fin aux festivités.

la pose de la première pierre de la Ferme-Ecole à Odza- Mbamayock
De gauche à droite: Monsieur NDONGO Martin, Maire d'ESSE, ll'Honorable Roger MELINGUI, Denis Koulagna Koutou, DG de la SODEPA et Monsieur le Sous-Préfet d'ESSE DJIBRILLA YAYA HAMADOU

Dialogue Social et Responsabilité Sociale de l’Entreprise : Top c’est Parti.

Nouvellement élus, les Délégués du Personnel de l’Abattoir de Yaoundé, de l’Abattoir de Douala, de la Direction Générale de la SODEPA et quelques responsables de l’entreprise ont reçu les 08 et 09 décembre 2021 des enseignements sur l’ensemble de leurs missions.

« Nous devons mieux comprendre nos missions afin d’être la courroie de transmission entre les employés et l’Entreprise »

a évoqué Mlle MBEZOA Yolande, l’une des délégués au micro de CRTV news. Le top management quant à lui mise sur une responsabilité commune au vu de ce propos du Directeur Général, M. KOULAGNA KOUTOU Denis :

« Individuellement, chacun de nous porte l’entreprise »

 Il n’a pas manqué de rappeler aux Délégués ses attentes en matière de projet pour le bien-être de l’Entreprise dans son mot d’ouverture relatif au lancement de la formation. Après des photos de famille, et des interviews, le principal orateur, l’Inspecteur Régional du Travail N°3 du Centre, M. FOUGNIGNI LIETMBOUO Emmanuel a lancé les modules de la première journée relatifs aux moyens d’action, aux entraves à la fonction et aux garanties à l’exercice des fonctions du Délégué du Personnel. Le second jour reposait sur les Droits et Obligations des parties à un contrat de travail, le cadre légal et institutionnel du Dialogue Social et enfin quelques notions de sécurité et santé au travail. Des échanges intenses et des séries de questions-réponses ont ponctué les deux jours indiqués.

Munis de leurs attestations de fin de formation, les Délégués ont manifesté leur satisfecit total. Place à Ngaoundéré qui accueillera du 13 au 14 une formation similaire pour les Délégués du Ranch de Ndokayo  et ceux de l’Abattoir de Ngaoundéré.

Le Directeur General de la SODEPA répond au médias
Mlle Mbezoa Yolande au micro de s médias
Photo des participants

UTILISATION DES EQUIPEMENTS AGRICOLES : CHAUFFEURS ET MECANICIENS EN FORMATION.

Le 16 novembre 2021, le Ranch de Ndokayo (région de l’Est) a été le théâtre de la cérémonie de clôture des ateliers d’initiation des chauffeurs et mécaniciens, à l’utilisation des outils et équipements agricoles.

Le top management de la SODEPA, les invités spéciaux venus du Centre National des Etudes et Expérimentation du Machinisme agricole (CENEEMA), de la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA), de l’Ecole Pratique d’Agriculture de BINGUELA (EPAB), les représentants de KANU Equipement et le personnel du Ranch ont vivement marqué leur présence.

« L’appropriation des fondamentaux de la maintenance et d’utilisation de ces équipements par chacun des participants, permettre d’arrimer solidement l’entreprise à la toile de la Stratégie Nationale de Développement (SND30), cadre de référence de mise en œuvre de politique gouvernementale définie par le Chef de l’Etat, Son excellence Paul BIYA »…

 Citation du Directeur Général de la SODEPA lors de son allocution avant la remise des parchemins de participation. Cette phase d’initiation a directement concerné les chauffeurs et techniciens de la maintenance des différentes unités de la SODEPA. Pendant plus d’une semaine, ils ont appris les bases d’utilisation de quelques engins et équipements agricoles comme les semoirs, les herses, les gyrobroyeurs forestiers, la botteleuse et des remorques pour le transport du foin.

Ces équipements réceptionnés lors de la cérémonie du 04 aout dernier à Douala, ont été octroyés par KANU Equipement Cameroun Sarl, adjudicataire du marché N°001 /AONO /SODEPA /CIPM/2020 relatifs à la fourniture des équipements et matériels agricoles.

Cette journee riche en activités c’est clôturée par des démonstrations de certains équipements et un moment convivial dinatoire organisé par le directeur du Ranc de NDOKAYO, Dr ALIOUM YAYA.

La botteleuse de foin en action
La remorque pour le transport du foin
Echange pratique avec le Directeur Général
Semoir agricole
Herse agricole
Photo des participants

SODEPA-CENEEMA : NAISSANCE D’UNE COLLABORATION FRUCTUEUSE.

Dans son élan de mécanisation agricole, la Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales (SODEPA) a initié un partenariat avec le Centre National d’Etudes et d’Expérimentation du Machinisme Agricole (CENEEMA), un mémorandum d’entente donc la signature s’est effectuée le Mercredi 20 octobre 2021 dernier à Nkolbisson.

Devant un parterre de collaborateurs venus de la Direction Générale de la SODEPA et ceux du CENEEMA, les deux Directeurs Généraux ont échangés des civilités avant d’apposer leurs signatures respectives dans les parapheurs dédiés. Les échanges desdits documents ont scellés ce partenariat pour une durée de 3 ans.

Les axes de cette nouvelle entente sont les suivants :

  • L’aménagement des périmètres agro-pastoraux et ranches ;
  • La formation du personnel sur le machinisme agricole ;
  • La maintenance des machines agricoles de la SODEPA ;
  • L’accompagnement des éleveurs privés.

Cette mutualisation d’efforts reposera sur des engagements communs entre autres :

  • L’élaboration d’un plan d’actions conjointes ;
  • L’établissement d’une documentation technique (reproductible) nécessaire au développement du partenariat ;
  • La mise en commun des ressources humaines, matérielles et financières si nécessaires pour la mise en œuvre des activités du partenariat ;
  • L’assurance d’un suivi-évaluation.

Cette journée spéciale s’est poursuivie par la visite des parcs à engins, la salle d’apprentissage au machinisme agricole, une démonstration avec quelques engins et enfin une photo de famille.

Echange de parapheurs entre la DG du CENEEMA ( à gauche) et le DG de la SODEPA (à droite)

OUTILLES POUR L’AGRICULTURE DE SECONDE GENERATION

« Booster la production à grande échelle du foin pour l’alimentation bovine », telle est l’essentiel du discours du Directeur Général de la SODEPA, Denis KOULAGNA KOUTOU, lors de la cérémonie de réception technique partielle des équipements agricoles fournis par KANU EQUIPEMENT, le 04 aout dernier à Douala.

Le Chef de l’Etat camerounais, son excellence PAUL BIYA, a toujours présenté l’agriculture et particulièrement celle de seconde génération comme un levier économique pour atteindre des objectifs d’autosuffisance alimentaire (Discours du Chef de l’Etat, Comice Agropastoral d’Ebolowa, 2011).

Forte de cette vision et en vue de doter la SODEPA des moyens de production de qualité, une mission de réception technique partielle d’équipements a été organisée à Douala. L’entreprise KANU EQUIPEMENT adjudicataire du marché afférentN°001 /AONO/SODEPA/CIPM/2020 du 15 septembre 2020 pour la fourniture des équipements et matériels agricoles les a présentés au grand public.

Ledit matériel remis était libellé comme suit :

  • Trois (03) pulvérisateurs à disques lourds auto porté offset ;
  • Trois (03)  presses à balles devant servir d’empaquetage du foin ;
  • Un broyeur forestier avec rotor à marteaux fixes permettant d’abattre des arbustes et de commencer le déssouchage ;
  • Trois (03) semoirs mécaniques.

Devant la presse invitée, le Directeur Général de la SODEPA, son top management, le Directeur de l’Abattoir de Douala, son personnel et des cadres de KANU EQUIPEMENT, a félicité la confiance renouvelée entre les deux institutions.

 

Le DG de la SODEPA (au centre); avec ses proches collaborateurs (sur sa droite) et l'équipe de KANU Equipement (en bleu)
Stand de présentation du materiel agricole

LA FASA ET LA SODEPA, UNIS DESORMAIS.

La Découverte du monde de l’Entreprise en général, et des métiers de la SODEPA en particulier par des étudiants en formation, ont incité cette dernière à engager des démarches de partenariat avec des établissements de formation des métiers en lien avec ses activités. Un mémorandum d’accord a été signé le 15 juillet 2021 dans cette optique avec la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA) de l’Université de Dschang, en présence des responsables des deux parties et de la presse locale.

La nature de cette collaboration dépend de quelques points listés ainsi :

  • L’accueil par la SODEPA d’étudiants de la FASA durant leur cursus, après sélection de profils, afin de leur permettre de se confronter au monde de l’entreprise ;
  • la tenue conjointe d’ateliers de formation ou de renforcements de capacités au profit du personnel enseignant à la FASA ou des opérateurs du secteur de l’élevage ;
  • L’offre de formation en alternance pendant des périodes bien définies durant le cycle d’étude

La journée de ladite signature a été l’occasion de faire une visite du campus. Le Directeur Général, KOULAGNA KOUTOU Denis, a pris le soin de parcourir tour à tour le laboratoire d’application de la FASA, et une ferme d’application.

Une photo de famille a mis un terme à cette mission.

Echange de parapheurs entre le Directeur Général de la SODEPA et le doyen de la FASA
Visite du laboratoire d'application de la faculté

La SODEPA signe une convention de partenariat avec l'EPAB pour le développement de l'embouche bovine et la vulgarisation de techniques pastorales innovantes.

Le 24 juin dernier, les relations entre la Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales (SODEPA) et l’École Pratique d’Agriculture de Binguela (EPAB) ont fait l’objet d’une convention cadre de partenariat signée par M. KOULAGNA KOUTOU Denis, Directeur Général de la SODEPA, et par M. AMOUGOU ETOGO Roland , Directeur de l’EPAB.

C’est dans l’enceinte de l’École Pratique d’Agriculture de Binguela, et en présence de Mme la Sous-Préfète de l’arrondissement de MBANKOMO que c’est déroulé cette importante cérémonie.  Ce partenariat nait d’une volonté commune de la SODEPA et de l’EPAB de « mutualiser leurs efforts et moyens, afin d’optimiser leurs interventions et de développer des synergies d’actions, pour le développement de l’embouche bovine et la vulgarisation de technique pastorale innovante ».

Pour la SODEPA qui était représentée par son Directeur Général et son Top Management, cette convention est une démarche d’innovation nécessaire, qui permettra d’intégrer les enjeux actuels du secteur de la production animale et de la consommation et ce, en vue de capitaliser les acquis pour une croissance portée par des valeurs saines et républicaines.

Après cette signature, s’en est suivie la prise d’une photo de famille et d’une visite guidée du site qu’occupe l’EPAB.

Les deux parties se sont séparées avec une forte promesse de partager le savoir-faire agropastoral et de promouvoir le développement des acteurs de la filière bovine dans les zones de compétence de chaque structure.

M. KOULAGNA KOUTOU Denis, Directeur Général de la SODEPA
M. AMOUGOU ETOGO Roland , Directeur de l’EPAB
Présentation des machines agricoles fabriquées par les élèves de l'EPAB.
La photo de famille SODEPA-EPAB.
Visite du site de l'EPAB menée par son Directeur (à gauche) en compagnie du Directeur Général de la SODEPA (au Centre) et Mme la Sous-Préfète de MBANKOMO (à droite).

LA SODEPA SE MUE EN SOCIETE A CAPITAL PUBLIC

Le Chef de l’Etat a signé le 12 février 2021 un Décret relatif à la transformation de la Société de Développement et d’Exploitation des Productions animales (SODEPA) en société à Capital Public. Ces textes impliquent de facto des changements sous plusieurs ordres.

Voici ce qu’il faut retenir des dernières actualités :

  • Les Changements de statuts: Ce nouveau Décret vient abroger les textes suivants : le décret n° 74/182 du 08 mars 1974 portant création et organisation de la Société de Développement de d’Exploitation des Productions Animales d’une part et celui qui modifie et complète ce dernier, le Décret n° 81 /395 du   09 septembre 1981.
  • L’augmentation du capital social: Le chapitre 2 du Décret n° 2021/091 du 12 février 2021 énonce précisément en son article 10 « Le capital social est fixé à onze milliards neuf cent soixante-deux millions deux cent vingt-et-un mille deux cent soixante-deux (11 962 221 262) francs CFA. ».  Il est à noter que ce dernier a donc subi une nette croissance car le précédent capital social s’élevait à huit cent trente-trois millions set cent cinquante mille (833 750 000) francs FCA. Ce capital tient désormais compte comme l’a si bien dit le Directeur Général de la SODEPA de « l’apport octroyé par l’Etat dans le cadre du plan d’urgence PLANUT. » (Interview réalisée par Le poste national le Vendredi 19 février 2021).
  • Les Missions de la SODEPA: Plusieurs nouvelles missions ont été confiées à la Société, notamment en matière d’aménagement des périmètres pastoraux, du développement des cheptels, celui de la transformation et de la commercialisation des produits et sous-produits d’élevage et enfin de l’exécution de toutes les opérations de mission de service public liées à l’objet de l’entreprise ou de toutes autres missions à elle confiées par l’Etat.

Et enfin,

  • Le Stock de sécurité viande : « Pour la première fois au Cameroun, l’une des plus grandes réformes engagées par le Chef de l’Etat, c’est la mise en place d’un stock de sécurité viande dans les prochains jours » tels sont les propos du Directeur Général de la SODEPA, M. KOULAGNA KOUTOU Denis, face aux journalistes de la CRTV Télé (interview du 19 février 2021). Les entrepôts frigorifiques serviront de relais pour assurer de manière permanente le dynamisme de ce fonds de sécurité. La poursuite de la modernisation des infrastructures d’élevage et des outils de production sont également des objectifs visés.

LA SODEPA A L’ECOLE DU BASCULEMENT COMPTABLE

La vision de performance du top management de la SODEPA implique une meilleure réglementation comptable. Sous l’initiative du Directeur Général de la SODEPA et avec l’accompagnement du Cabinet FICTRIX Consulting, une formation des gestionnaires de l’entreprise sur le basculement comptable et au Plan Comptable SODEPA (DCIF et SYSCOHADA) a eu lieu du 08 au 13février 2021 au Monastère des Bénédictins à Yaoundé.

Il faut rappeler que cette formation trouve son essence dans les textes suivants : le Décret n° 2019 /262 du mai 2019 modifiant et complétant certaines dispositions du Décret n°2004 /073 du 05 avril 2004 portant application du Système OHADA (SYSCOHADA) et de la Déclaration Statistique et Fiscale (DSF). « Il sera question d’inscrire les processus comptables et financiers dans la logique de préparation et de production des comptes sur la base des programmes en application du Cadrage Budgétaire à Moyen Terme (CBMT) » a avancé le Directeur Général lors de son allocution d’ouverture des travaux le 08 février en fin de matinée. Il a rappelé que les objectifs pour chaque participant (comptable, ordonnateur et auditeur) de :

-De s’approprier les « B.A.B.A » du nouvel environnement du Droit Comptable et Information Financière et du Système Comptable OHADA

-Prendre connaissance du nouveau plan comptable de la SODEPA et du tableau de correspondance récemment validés par le Conseil d’Administration

-Produire les principaux éléments comptables pour mener à bien le basculement envisagé.

     Les objectifs comptables, un nouvel angle de préparation de l’information financière et comptable, le rappel des principes comptables fondamentaux et enfin la nouvelle approche de comptabilisation et contrôle des comptes d’opération de la SODEPA sont entre autres les différents modules exposés par le Cabinet en charge de la formation.  Cette séance d’apprentissage a vu la mobilisation des cadres de la Direction Générale et ceux des unités. La remise des parchemins aux participants  et le discours de clôture du Directeur Général , M.KOULAGNA KOUTOU Denis , ont donné le clap de fin de ces moments intenses de réflexion.

La Sodepa présente
à la foire du bétail à Ngaoundéré

A l’occasion de la foire du bétail (Djoulde Dabbadji 2018) à Ngaoundere dans la région de l’Adamaoua, du 17 au 19 décembre 2018,  la Sodepa a marqué sa présence massive. Le rendez-vous annuel qui rassemble depuis 5 éditions les éleveurs de bétail, venus de tout le Cameroun, a été inauguré le 17 décembre par le Ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales.La Societe de Developpement et d’Exploitation des Productions Animales, pendant cette fête du bétail, a exposé ses produits bovins. Des animaux en bonne conformation qu’on pouvait remarquer dans son rayon, témoignent du travail d’accompagnent de l’Etat camerounais par la SODEPA dans la promotion de l’élevage de seconde génération.

Le thème de cette année, « production laitière : point d’appui pour un élevage durable » s’inscrit dans la constitution d’une chaine de valeur autour du lait pour une couverture optimale du marché national et sous régional. En dehors des camerounais, prennent également part à cette 5ème édition de la Foire Nationale à Bétail, des éleveurs et des artisans venus du Tchad.

boeuf-2
dialogue

Construisons ensemble et développons votre potentiel aux côtés d'un équipe de professionnels

Construisons ensemble et développons votre potentiel aux côtés d'un équipe de professionnels

Formation des conducteurs de tracteurs
et d'autres engins agricole dans le ranch de Ndokayo

Le Directeur Général de la SODEPA s’est rendu dans le ranch de NDOKAYO le 29 septembre dernier. Accompagné d’une partie du top management de l’entreprise en l’occurrence le Directeur Financier, le Directeur de la Production et de la Commercialisation, le Chef de Division du Contrôle et de l’Audit Interne et assisté de quelques Sous Directeurs et Chefs de service Monsieur KOULAGNA KOUTOU Denis a pu visiter le ranch et échanger avec le personnel en formation.
Cette formation fait partie d’une clause dans la livraison des engins agricoles. Pendant une semaine, une quinzaine de personne a pu être ainsi formée dans la conduite des bulldozers et tracteurs. Ce projet rentre en droite ligne dans la modernisation des moyens techniques de l’entreprise agro-industrielle. Une passation de service a eu lieu le lendemain entre les Directeurs sortant et entrant du ranch.

Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales

Livestock Development Corporation

Yaoundé Rue Foe B.P.1410

+237 222 20 08 10

NOUVEAU POINT DE VENTE SODEPA AU SUD : « BOOSTER L’ECONOMIE LOCALE »

JIF 2022 : ACCORD PARFAIT DES FEMMES DE LA SODEPA

PARTENARIAT SODEPA-FASA : PREMIERE EVALUATION DES PARTIES PRENANTES

PARTENARIAT SODEPA-FASA : PREMIERE EVALUATION DES PARTIES PRENANTES

PARTENARIAT SODEPA-FASA : PREMIERE EVALUATION DES PARTIES PRENANTES