Menu Fermer

RANCHS

Depuis sa création la SODEPA a mis en place un système d'élevage basé sur des ranchs répartis sur une partie du territoire national.

Avec ses 383 233 hectares dont une partie est occupée par les ranchs, la SODEPA possède principalement des domaines d’élevage bovins. L’entreprise travaille aussi à la production d’animaux destinés à l’élevage: les génisses, les taurillons reproducteurs.
Parmi les produits de ces ranchs on peut rajouter les animaux de boucheries: des animaux d’embouche, des animaux finis (taurillons engraissés), vaches et taureaux reformés et les semences des espèces fourragères à forte valeur ajoutée.
Le besoin en protéines animales au Cameroun est loin d’être satisfait et la SODEPA envisage l’implantation des ranchs dans la partie sahélienne où l’élevage est un capital non pas à rentabiliser, mais à conserver. C’est une source de prestige pour les éleveurs de ces régions qui perçoivent difficilement la fonction économique.

DÉVELOPPER LE PATRIMOINE BOVIN A L'HORIZON 2035

NOTRE NOBLE AMBITION

L'insémination bovine

L’entreprise pratique des inséminations bovine avec une amélioration génétique par la sélection, le croisement et le transfert embryonnaire. Plusieurs races sont ainsi nés: Simgoud (produit du croisement entre Goudali et Simmental), Charolais de race pure et métis , Holstein de race pure et métis , Boran métis.

Animaux d'embouche

Avec l’explosion démographique, le besoin en protéines animales est croissant et l’État du Cameroun conscient de cette urgence a mis en place des unités d’embouche dans les ranchs, ce qui permettra à la SODEPA d’apporter aux consommateurs une offre en protéines animales conséquente.
De nouvelles technique d’embouche permettent d’améliorer la production animale.

Les semences fourragères

Dans l’optique d’améliorer la qualité de la production des production animales, la SODEPA va mettre en place des cultures fourragères. Pour cela une étude de faisabilité a été faire et une sélection des semences des espèces fourragères réalisée. Avant d’être utilisées les différentes variétés de semences fourragères vont être testées. et contrôlées en laboratoire: analyse des facultés germinatives, contrôle de la pureté et analyse sanitaire.
La culture fourragère est essentiel à l’alimentation bovine. Sa production doit prendre en compte la valeur énergétique et la valeur azotée du fourrage.

Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales

Livestock Development Corporation

Yaoundé Rue Foe B.P.1410

+237 222 20 08 10