Menu Fermer

ELEVAGE

Organiser et coordonner des actions de vulgarisation afin d'améliorer la productivité

La SODEPA travaille au développement de la filière d'élevage au Cameroun en mettant en place une technologie adaptée.

Dans ses missions de promotion et de développement de l’élevage au Cameroun, l’entreprise a mis en place un système de ranchs et des zones d’aménagement agro-pastorales. La SODEPA est également chargée de créer des vocations pastorales auprès des populations et de mettre à la disposition des opérateurs économiques :
• des géniteurs à haut rendement pour la viande et le lait ;
• des semences animales et des embryons pour l’insémination artificielle ;
• des semences des espèces fourragères à valeur ajoutée pour la nutrition animale ;
• des abattoirs ;
• des boucheries.

Alimentation des bovins

Elle repose essentiellement sur les végétaux. Chaque animal doit consommer chaque jour une quantité d’aliments nécessaires à son développement. Cette ration est journalière et peut varier selon l’âge, le type d’animal et le type de production (viande ou lait).
Les régions d’élevage, les saisons jouent un rôle très important dans l’élevage bovin au Cameroun. Dans les régions septentrionales, principalement le nord et l’extrême-nord du Cameroun l’élevage est basé sur la transhumance. Les bergers se déplacent au gré des pâturages et des saisons.
La SODEPA réfléchi à la mise d’un encadrement incluant aussi des zones d’aménagement agro-pastorales dans ces régions.

Le complément alimentaire

Pour ses besoins nutritionnels additionnels, l’animal a besoin d’une ration basée sur des compléments alimentaires. Ce sont des aliments d’origine végétales et animales: les tourteaux, les céréales. C’est un apport énergétique riche en glucides.
A cela peuvent s’ajouter des compléments minéraux (calcium et phosphore) et vitamines.

La culture fourragère

Dans ses projets de développement, la SODEPA envisage la culture fourragère dans les principales zones d’aménagement agro-pastorales. Le choix des plantes fourragères se fait principalement sur la base de leur qualité nutritive. Elles fournissent aux animaux qui sont des ruminants des apports nécessaires pour couvrir leur besoin.

Impact environnemental

La culture fourragère joue un rôle important dans la conservation de la bio diversité et son impact environnemental sur l’écosystème entraîne une modification de la microflore au sol. Le système de production fourragère sur lequel se repose l’élevage bovin varie en fonction des conditions climatiques et des régions. Elle a une incidence sur l’environnement, particulièrement à cause des intrants utilisés.

Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales

Livestock Development Corporation

Yaoundé Rue Foe B.P.1410

+237 222 20 08 10